Trouble du Stress Post-traumatique : Les 10 Signes Ă  connaitre

Le Stress Post-traumatique : Perte d’un ĂȘtre cher, abus physiques ou moraux, sĂ©questration, menaces constantes, maladie, guerre sont des Ă©vĂ©nements auxquels on peut faire face. Si certains parviennent Ă  dĂ©passer cette phase rapidement et passer Ă  autre chose, d’autres ont plus de mal. Mais de quoi s’agit-il ? 

Stress Post-traumatique C’est Quoi ?

On entend par Ă©tat de stress post-traumatique, le trouble ou les sĂ©quelles psychologiques persistants chez une personne ayant Ă©tĂ© victime d’un Ă©vĂ©nement traumatisant. Il s’agit d’un Ă©tat d’anxiĂ©tĂ© sĂ©vĂšre dans lequel une personne se retrouve enfermĂ©e aprĂšs avoir Ă©tĂ© victime d’un Ă©vĂ©nement tragique.

L’état de stress post-traumatique est un Ă©tat ou un sentiment d’insĂ©curitĂ© intense survient aprĂšs avoir Ă©tĂ© confrontĂ© Ă  la mort. Mise Ă  part la mort, les Ă©vĂ©nements comme les violences, le viol, les prises d’otage peuvent ĂȘtre Ă  l’origine de ce trouble. Dans tous les cas, le stress post-traumatique a un impact psychologique grave sur une personne nĂ©cessitant un traitement pour la guĂ©rison.

Les 10 symptîmes d’une victime du Trouble de stress Post Traumatique

Vous craignez de faire partie des victimes du trouble de stress post-traumatique, mais vous n’en ĂȘtes pas sĂ»r ?

Pas de panique, voici 10 symptĂŽmes du syndrome de stress post traumatique chronique.

1. Sentiment d’angoisse intense 

Ce sentiment peut parfaitement se voir de l’extĂ©rieur. Cette angoisse peut se manifester par des tremblements frĂ©quents, des mains moites, des sueurs froides, etc. Ces personnes ne sont jamais rassurĂ©es et peuvent mĂȘme devenir paranoĂŻaques Ă  force de se mĂ©fier de tout.

2. DĂ©pression

Ces personnes ne trouvent plus d’intĂ©rĂȘt dans ce qu’on leur dise ou Ă  ce qu’ils ont aimĂ© auparavant. Elles montrent mĂȘme un sentiment de tristesse immense et il est rare de les voir rire ou sourire frĂ©quemment. Le stress peut mĂȘme venir du manque de confiance en soi et de la dĂ©pression.

3. Trouble du sommeil

Les victimes d’un trouble de stress post-traumatique ont des difficultĂ©s Ă  trouver le sommeil. Ce trouble du sommeil peut ĂȘtre dĂ» Ă  des peurs de faire des cauchemars et donc de revivre un Ă©vĂ©nement tragique.

4. Troubles alimentaires

Une personne peut refuser de manger aprĂšs avoir Ă©tĂ© traumatisĂ©e. Cette perte d’appĂ©tit peut ĂȘtre due Ă  des sensations nausĂ©abondes ou Ă  des vomissements causĂ©s par des souvenirs douloureux. À l’inverse, la victime peut manger constamment pour compenser un sentiment de mal-ĂȘtre suite Ă  une situation traumatisante.

5. Agressivité

Pour se protĂ©ger d’un quelconque danger, les victimes de trouble de stress post-traumatique peuvent se montrer agressives. Que ce soit verbalement ou physiquement, elles montreront de l’agressivitĂ© Ă  quiconque voulant s’approcher d’elle et qu’elle estime comme son ennemi.

6. Isolement

Le trouble de l’isolement fait qu’une personne souhaite couper les ponts avec son entourage. Ainsi, elle Ă©vitera toute situation pouvant la mettre en contact avec d’autres personnes. MĂȘme si ces personnes sont entourĂ©es, elles peuvent se sentir seules et isolĂ©es comme si personne ne peut la comprendre.

7. Déconnexion avec la réalité

Si physiquement ces personnes sont bien prĂ©sentes, mentalement, elle est bien loin. Souvent, les personnes atteintes de ces troubles, n’entendent pas ce qu’on leur raconte. Elles sont enfermĂ©es dans leur propre souvenir aussi joyeux ou difficile soient-elles.

8. Évitement d’une situation prĂ©cise

Éviter une situation, une personne ou un objet prĂ©cis sont des moyens comme tout autres de se protĂ©ger. Pour elles, cela permet de ne pas avoir Ă  se souvenir de ce qui lui Ă©tait arrivĂ©. Pas de contact, pas de blessure.

9. Addiction Ă  des produits nocifs

Les victimes d’une situation stressante peuvent se tourner vers les produits nocifs pour oublier ne serait-ce qu’un court instant ces problĂšmes. Au fil du temps, ces produits nocifs comme l’alcool et les drogues peuvent devenir une vĂ©ritable addiction. Cela mĂȘme pour les personnes n’ayant jamais consommĂ© ces produits auparavant.

10. Pensées suicidaires

Se suicider pour se punir, pour ne plus ressentir la douleur, pour ne plus ressentir la pitiĂ© des autres. Ce sont des pensĂ©es frĂ©quentes auxquelles une victime peut avoir suite Ă  sa situation difficile. Elles peuvent mĂȘme blesser leur entourage dans le cas oĂč elle l’estime comme source de son problĂšme. Le pervers narcissique pousse au suicide si l’on ne se mĂ©fie pas assez de lui.

Comment se prĂ©sentent les Troubles du Stress post-Traumatique chez la victime d’un pervers narcissique ?

Le stress post-traumatique peut atteindre toutes catĂ©gories de personnes, peu importe leur Ăąge. Ainsi, le stress post traumatique chronique, complexe ou celui de l’enfance sont autant d’exemple. Toutefois, sa manifestation peut diffĂ©rer en fonction des Ă©vĂšnements vĂ©cus par la personne. C’est d’ailleurs le cas pour une personne victime de pervers narcissique.

Cauchemars et souvenir répétitifs

MĂȘme aprĂšs s’ĂȘtre dĂ©barrassĂ© du pervers narcissique, la victime peut continuer Ă  ressentir la prĂ©sence de ce dernier. Cela peut se passer Ă  travers des cauchemars incessants faisant revivre Ă  la victime son ancienne vie. Des flashbacks de sa vie avec le pervers narcissique peuvent Ă©galement surgir Ă  tout moment.

Hyperméfiance

La victime d’un pervers narcissique peut perdre confiance en soi, mais aussi envers les autres. Il ou elle aura des difficultĂ©s Ă  s’ouvrir aux autres et sera constamment mĂ©fiante au point de s’isoler complĂštement. Ces personnes sont sujettes Ă  des stress intenses Ă  chaque interaction sociale due Ă  leur mĂ©fiance.

Sous-estime de soi

Comme les pervers narcissiques ont tendance à dévaloriser leur victime, ces derniers seront victime de sous-estime de soi. Ce manque de confiance en soi fait que la victime ressent une blessure psychologique grave et continuelle.

Comment se dĂ©roule le Diagnostic de l’État de Stress Post Traumatique ?

La plus grande erreur Ă  Ă©viter quand on est face Ă  un ESPT est la nĂ©gligence. On a souvent tendance Ă  juger les personnes de l’extĂ©rieur. Les personnes atteintes de ces troubles peuvent ne jamais parler de leur situation. Ces victimes peuvent prĂ©tendre ĂȘtre en bonne santĂ© (physique et mentale) pour ne pas avoir Ă  revivre leur situation.

Des facteurs sont Ă  prendre en compte avant d’estimer l’état d’une victime de stress post-traumatique.

  • Le mode de vie avant et aprĂšs l’évĂ©nement tragique.
  • Sa santĂ© physique et psychologique.
  • Son interaction avec l’extĂ©rieur.
  • Ses gestes et mimiques.
  • Les actions et troubles rĂ©pĂ©titifs dont subit la victime.

Comment s’en sortir ?

Le fait de vivre avec un Ă©tat de stress post-traumatique non traitĂ© est trĂšs grave, alors comment le calmer ? Un test pour dĂ©tecter le stress post traumatique chronique peut ĂȘtre effectuer et un traitement naturel peut ĂȘtre efficace sur la durĂ©e.

1. Faire une “restructuration cognitive”

Elle consiste Ă  revoir votre maniĂšre de penser et Ă  la remettre en question. Cela peut vous aider Ă  aborder autrement la situation que vous avez vĂ©cue. Pour ce faire, vous devez consulter l’aide d’une spĂ©cialiste ou d’une personne externe. Vous pourrez chercher comment faire une rĂ©gression de vie antĂ©rieur.

2. Parler

Se renfermer et tout garder pour soi n’est jamais une bonne idĂ©e. Au contraire, il faut extĂ©rioriser vos peurs pour ainsi vous libĂ©rer. L’aide d’un psychologue peut ĂȘtre utile si jamais parler Ă  votre entourage ne vous convient pas.

3. Suivre des thérapies

Suivre des thĂ©rapies peut vous aider Ă  surmonter rapidement votre ESPT. Ces thĂ©rapies peuvent se faire en direct ou Ă  distance selon votre choix. Les thĂ©rapies permettent de connaĂźtre et de ressortir les pensĂ©es et les images Ă  l’origine de vos troubles.

Cristina Balan

Laisser un commentaire