Pervers Narcissique et Alcool – PN et Alcoolique ?

Le Pervers Narcissique et l’Alcool : DĂ©jĂ  que l’alcool seul peut ĂȘtre dangereux, coupler Ă  la personnalitĂ© d’un pervers narcissique le cocktail est plus que dangereux. La nature spĂ©ciale du pervers va faire en sorte que l’abus d’alcool va mener Ă  un autre niveau de mal. Non content de dĂ©tĂ©riorer sa santĂ© physique, cela peut aussi renforcer le trouble de son mental.

Pervers Narcissique et Alcool : Un mélange explosif

Cette combinaison est trĂšs dangereuse pour la victime d’un pervers narcissique. Ce dernier peut en effet utiliser cette addiction comme un outil pour parvenir Ă  ses fins. Il pourra amplifier un peu plus son emprise tout en masquant ses intentions rĂ©elles.

En effet, il pourra utiliser l’alcool comme prĂ©texte pour ses excĂšs de violences, insultes ou tout autres comportements inappropriĂ©s. Le pervers narcissique avancera que ces frasques sont en raison de son problĂšme d’alcool. Et qu’une fois qu’il a bu, il n’est plus lui-mĂȘme.

De plus, le pervers narcissique va jouer la carte de la tendresse pour que son ou sa partenaire soit acculĂ©. Il usera de la sensibilitĂ© pour faire culpabiliser son partenaire, qui va prendre comme devoir de l’aider pour faire face Ă  ce poison. La victime du pervers sera alors retenue par un sentiment de responsabilitĂ© et aveuglĂ© par l’idĂ©e de vouloir sauver son bourreau.

La consommation alcoolique d’un pervers narcissique

La façon dans le pervers narcissique de s’appuyer sur l’alcool est assez poussĂ©. S’il s’en sert Ă©galement comme d’un moyen exutoire, alors il aggraverait bien plus son cas. Il niera sa consommation excessive en argumentant que cela n’a nullement un effet quelconque sur son Ă©tat. D’autant plus que l’on ne peut jamais ĂȘtre sĂ»r si le pervers n’est pas en train de se jouer de nous. Et que l’Ă©tat d’Ă©briĂ©tĂ© est en fait un Ă©tat qui lui sert tout simplement de couverture.

Pourquoi un Pervers narcissique peut-il adorer l’alcool ?

Le regard que porte le pervers narcissique est diffĂ©rent de celui d’un simple alcoolique. Pour le pervers, l’alcool a deux fonctions qui servent assez bien ses ambitions.

  • Tout d’abord, il permet au pervers de fuir la rĂ©alitĂ© et de calmer son anxiĂ©tĂ©. Le pervers narcissique est en proie Ă  diverses craintes. Il se trouve sous une pression constante, vu qu’il doit constamment rĂ©ajuster ses mensonges pour duper leur entourage. L’alcool lui offre donc un refuge face Ă  la paranoĂŻa et Ă  la dĂ©pression, du moins cela le soulage mentalement. Les effets pouvant par exemple aider le pervers narcissique Ă  trouver le sommeil et un semblant de paix.

  • Outre cela, il adore l’alcool pour sa fonction d’alibi. C’est un outil qui lui permet d’avoir une porte de secours pour Ă©viter d’ĂȘtre confrontĂ© Ă  ses actions. Il peut facilement se dĂ©douaner en rejetant la faute sur l’alcool. Et il pourra aussi en profiter pour l’utiliser pour renforcer son emprise en jouant la carte de la victime contre son partenaire.

Etat Mentale de l’Alcoolique pervers narcissique

Il est assez diffus et chamboulĂ©. La raison de cela Ă©tant que le regard du pervers narcissique oscille diffĂ©remment selon son Ă©tat. Il pourra tantĂŽt ĂȘtre calme et avoir un semblant d’apaisement. Ou bien avoir des accĂšs de rage avec la prise d’alcool. S’il agit dans sa phase de manipulation, il pourra alors utiliser l’alcool pour masquer ses mĂ©faits. Par contre, pour la phase de dĂ©tente il utilisera l’alcool Ă  des fins rĂ©crĂ©atives.

Mais ce qui est sĂ»r c’est que l’alcool va avoir pour principal effet d’aggraver l’Ă©tat du pervers. Il sera bien plus dangereux pour la victime et aura bien moins de scrupule.

Les dangers encouru par la victime du pervers narcissique et alcoolique

Le compagnon ou la compagne d’un pervers narcissique est souvent exposĂ© Ă  de trĂšs graves dangers. Les risques qu’ils courent peuvent impacter diffĂ©rents points de leurs vies.

  • Tout d’abord sur le plan financier, la victime peut rapidement finir sur la paille. Le rapport que le pervers narcissique a avec l’argent n’est pas le mĂȘme que pour une personne normale. Il va dĂ©penser son compte bancaire dans son alcoolisme et va donc devenir une charge lourde pour son compagnon.

  • La victime sera aussi possiblement exposĂ©s Ă  divers cas de violences. Une fois sous l’emprise de l’alcool, le pervers va voir ses barriĂšres tomber. Il pourra laisser libre cours Ă  sa folie. La victime sera alors exposĂ© Ă  diffĂ©rents types de violences aussi bien physiques que morales. Les agressions physiques peuvent mĂȘme ĂȘtre fatales dans certains cas.

  • Enfin, la victime peut aussi tomber dans l’alcoolisme. Étant de plus en plus dĂ©pendante sur le plan affectif du pervers, elle sera tentĂ© de le rejoindre. Ainsi, elle va aggraver son cas en rajoutant du poids Ă  et du pouvoir Ă  l’emprise du pervers.

Un Pervers narcissique peut-il rĂ©ellement vouloir sortir de l’alcoolisme ?

Il faut dĂ©jĂ  que ce dernier soit rĂ©ellement intĂ©ressĂ© par le fait d’arrĂȘter l’alcool. Cependant, comme on a pu le voir, le pervers pourrait s’attacher conscient Ă  l’alcool. Il se peut en effet qu’il soit trĂšs rĂ©ticent Ă  l’idĂ©e de se sevrer. Cela le priverait en effet d’un outil qu’il lui est fort utile pour manipuler les autres. Il se peut alors qu’il n’accepte pas de sortir de son alcoolisme pour le garder comme un avantage sur sa victime et son entourage. Pour s’en sortir, le pervers pourrait faire appel Ă  un psychologue pour l’assister Ă  reconnaĂźtre son mal.

Quel est le Pire un Alcoolique ou un pervers narcissique ?

On pourrait dire que le pire est assurĂ©ment un pervers narcissique alcoolique !! Mais, il est Ă©vident qu’un caractĂšre prime sur l’autre. Et ici c’est sans conteste celui du pervers narcissique qui est le plus dangereux. Effectivement cette personnalitĂ© est la plus dangereuse en raison de certains points.

  • L’alcoolisme est certes dangereux pour l’auteur lui-mĂȘme. Cela porte gravement atteinte Ă  sa santĂ©. Mais on peut voir qu’il reste assez limitĂ© dans la durĂ©e. La personne Ă©tant uniquement rĂ©ellement dangereuse pour autrui qu’une fois qu’elle est sous l’emprise de l’alcool.

  • Le pervers lui cache trĂšs bien son jeu. Il est prĂ©sent pour nuire Ă  la personne. Et il le fait en ayant conscience du mal qu’il fait Ă  autrui. Il exerce son emprise sur la victime pour la dĂ©truire. Alors qu’un alcoolique n’est pas rĂ©ellement maĂźtre de ses propres actions une fois en Ă©tat d’Ă©briĂ©tĂ©.

  • Si tous deux sont des flĂ©aux pour l’entourage des deux personnes, l’un est bien plus dĂ©vastateur et impactant. Le pervers narcissique visera Ă  dĂ©truire son entourage, alors que les actions nĂ©fastes de l’alcoolique sont dirigĂ©es sur lui en prioritĂ©. Il est de se fait sa premiĂšre victime si l’on porte un regard sur le plan sanitaire.

Laisser un commentaire