Pervers narcissique Suicide – La Pensée de suicide d’un PN

xEn renonçant consciemment à leur vie, les pervers narcissiques déterminent que les circonstances extérieures ont compromis de façon permanente ce qui compte le plus pour eux. En bref, il s’agit d’être admiré, honoré et respecté par les autres comme quelqu’un de spécial, de supérieur et de privilégié.
Une meilleure compréhension des liens entre le narcissisme et le suicide nécessite, si l’on veut l’éviter plus efficacement, une évaluation plus approfondie et plus complète.

La Pensée du Suicide – C’est Quoi ?

Les pensées suicidaires peuvent aller de pensées passagères sur la mort, comme se demander ce que cela fait de mourir ou se dire “Et si je m’endormais et ne me réveillais pas ?”, à des plans spécifiques de suicide, comme penser à comment et quand vous pourriez mettre fin à votre vie. Les pensées suicidaires passagères peuvent s’aggraver si elles ne sont pas traitées. Si vous êtes aux prises avec l’un de ces sentiments ou comportements, il est temps de demander de l’aide :

  • Se sentir déconnecté des autres ou se retirer des amis et de la famille (famille perverse narcissique).
  • Se sentir piégé dans une situation intolérable.
  • Se sentir comme un fardeau pour les autres ou dire aux autres qu’ils seraient mieux sans vous.

Si vous avez des pensées suicidaires, il est important de bénéficier d’un soutien régulier en matière de santé mentale par l’intermédiaire d’un thérapeute ou d’un conseiller de l’école ou du campus. Il est également important de savoir quand vous devez obtenir une aide immédiate.

Pourquoi le Pervers Narcissique parle t-il de Suicide Quand on le Confronte ?

Un pervers narcissique a dit que le but de ses paroles était de mettre leur proche en colère. Parce qu’ils savent ce que les autres pense du suicide, et ils voulaient voir si leur proches feront quelque chose à ce sujet. C’est pour cette raison que lorsqu’on les confronte à propos de quelque chose qu’ils ont fait, ils parlent de suicide pour faire culpabiliser la personne en face de lui.

Le PN le font pour énerver la personne qu’ils voient, et savent que c’est la pire chose qu’on puisse faire à quelqu’un qui vous aime. Surtout s’ils vivent à près d’une heure de route et que vous êtes menacé par la police si vous essayez de les arrêter.

Pour le vrai pervers narcissique,  c’est juste un autre outil de manipulation utilisé pour attirer l’attention et obtenir la pitié de gens qui ne le connaissent pas. Pour cela, un individu aussi vaniteux qu’un narcissique ne peut se suicider que par accident.

Pervers Narcissique et Pensées Suicidaires – Les signes qui doivent alerter

Etre un pervers narcissique est un trouble de la personnalité qui amène les personnes à avoir un sentiment exagéré de leur importance et un besoin profond d’admiration et de validation.

Cela signifie que les pervers narcissiques peuvent devenir très vulnérables aux sentiments douloureux de honte, d’humiliation et de défaite lorsqu’ils sont critiqués ou rejetés.

  • Cette honte, associée au faible estime de soi des PN, peut les conduire à des menaces de suicide, des pensées suicidaires et même à des tentatives de suicide lorsqu’ils sont déçus ou humiliés devant les autres.
  • Il existe de nombreuses autres causes de suicide, dont certaines sont liées à des problèmes de santé mentale comme la dépression ou les troubles bipolaires.
  • Cependant, d’autres facteurs psychologiques sont impliqués dans ce phénomène, comme une manque de confiance en soi, des antécédents de tentatives de suicide et des antécédents familiaux de suicide chez les pervers narcissique.

Si vous avez déjà des pensées suicidaires, de grands changements dans votre vie ou des événements tragiques, comme un décès dans la famille, la fin d’une relation ou un licenciement peuvent rendre ces sentiments plus intenses ou plus fréquents. Si vous avez l’impression que vos pensées suicidaires s’aggravent, voici quelques signes d’alerte à surveiller :

Comportements dangereux des Pervers Narcissique Suicidaires :

  • Conduite imprudente, par exemple conduite en état d’ivresse ou sans ceinture de sécurité.
  • Augmentation de la consommation de drogues ou d’alcool (pervers narcissique et alcool).
  • Avoir des relations sexuelles non protégées.
  • Commencer ou augmenter à s’automutiler.
  • Changements dans le régime alimentaire, soit en restreignant votre alimentation, soit en faisant des excès alimentaires.
  • Changements dans les habitudes de sommeil, soit en dormant trop ou trop peu (le PN et le sommeil).
  • Changements importants de l’humeur
  • Penser, parler ou publier en ligne des informations sur la mort ou la violence.

Consolation Provisoire la Souffrance

Il faut accorder beaucoup plus d’attention au potentiel suicidaire des pervers narcissiques. Nous devons mieux apprécier les différents facteurs qui le provoquent et la meilleure façon de traiter ceux qui y sont les plus vulnérables.

Ironiquement, les défenses des PN qui veut se suicider sont telles qu’il est plus important pour eux de se démarquer des autres que d’éprouver une “appartenance”. Néanmoins, c’est leur séparation quasi constitutionnelle d’avec le reste d’entre nous qui leur fait courir un risque plus élevé de se faire du mal.
Sans le savoir, ils ont désespérément besoin de ressentir un lien mental et émotionnel plus intime avec ceux qui les entourent. Ce n’est qu’ainsi qu’elles peuvent être protégées d’un sentiment d’aliénation qui, peut-être plus que toute autre chose, les rend vulnérables au désespoir qui fait que leur vie ne vaut plus la peine d’être vécue.

Toute thérapie susceptible de les aider devrait donc viser à les aider à réintégrer la communauté humaine dont ils sont si éloignés. Étant donné que de nombreux pervers narcissiques ont fait l’expérience d’une grave négligence parentale ou de son contraire, la sur-indulgence parentale, la thérapie doit, en un sens, les “ré-entraîner”. Et cela peut être incroyablement difficile, car leurs défenses sont très résistantes au changement.

Comment être Maitre de Sa Vie et Vaincre le Suicide ?

Le pervers narcissique et le suicide sont deux choses qui va de pair. Donc, pour surmonter cela, il est important d’identifier les éléments déclencheurs ou les circonstances. Ceux qui conduisent au sentiment de désespoir, comme un décès ou une perte, la consommation d’alcool ou le stress des relations.

L’expérience des pensées suicidaires est différente pour chacun. Les conseils ci-dessus seront utiles à certaines personnes, tandis que d’autres auront plus de mal à les appliquer. Si ces conseils ne vous sont pas utiles, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas être aidé. Vous avez peut-être simplement besoin d’une approche plus adaptée à votre cas. Contactez un conseiller ou un autre professionnel de la santé mentale. Ils peuvent vous aider.

A consulter : Imen Es Pervers Narcissique

Laisser un commentaire