Film Pervers Narcissique : Top 5 des meilleurs films PN

Un film centrĂ© sur le pervers narcissique peut prĂȘter Ă  confusion. Une telle Ɠuvre dans le 7Ăšme art ne pousserait-il pas vers l’apologie de la dĂ©cadence ? Il n’en est rien, mettre cela sous les projecteurs permet plutĂŽt d’ouvrir les yeux de la sociĂ©tĂ© et de comprendre rĂ©ellement le fonctionnement du PN.

Top 5 des films sur un pervers narcissique

Les films qui ont osé aborder le thÚme du pervers narcissique sont assez nombreux. Un tel manipulateur sied trÚs bien en tant que vilain. Mais la complexité du personnage fait que le sujet est difficile à traiter. Voici 5 films qui ont pour principal sujet le PN et ses malversations.

1. Mon Roi

Ce film français de 2015 est dans la catĂ©gorie drame et romance. Il nous dĂ©peint l’histoire de Tony, une femme admise dans un centre de rĂ©Ă©ducation suite Ă  une grave chute de ski. Étant attachĂ©e Ă  son lit, elle est totalement dĂ©pendante du personnel. Son esprit s’égare et un visage lui vient en tĂȘte, celui de Georgio. Elle trouve le temps de repenser Ă  cette relation. Comment cela Ă  dĂ©buter ? Est-elle rĂ©ellement amoureuse de lui ? Comment a-t-elle pu supporter une relation aussi suffocante ? Un long chemin de croix vers la reconstruction s’annonce pour Tony


2. Les nuits avec l’ennemi

Un film signĂ© par Joseph Ruben nous plonge dans le quotidien de Laura et Martin. Un petit couple qui a fondĂ© son nid d’amour sur la plage de Cape Cod. Cependant, Martin qui a toujours eu un visage de gendre idĂ©al cache une autre facette Ă  sa bien aimĂ©e. Et c’est celui d’une personne froide et violente. Pour s’en sortir, Laura va chercher Ă  quitter  ce monstre qui a gĂąchĂ© 3 ans de sa vie. Mais pourra-t-elle lui Ă©chapper Ă  cette personnalitĂ© paranoĂŻaque du manipulateur ?

3. Serenity

Quand le meurtre est la seule solution. Le film Serenity nous conte l’histoire de Baker Dill, qui est le capitaine d’un bateau de pĂȘche. Son ex-femme le supplie de l’aider pour la sauver, elle et son fils des griffes de son nouveau mari. Le but Ă©tant d’amener la petite famille en mer et de jeter le mari fou aux requins. Mais, est-ce que ce plan va marcher ?

4. Irrémédiable

Un film policier et thriller bien sombre. Le pitch est court et simple. ClouĂ© sur son fauteuil, Angel se dĂ©truit et penche vers une nature de personnalitĂ© toxique. Cherchant un coupable Ă  son mal, il a trouvĂ© sa proie. La femme qui l’a abandonnĂ©, c’est elle qui va payer


  1. A la folie

Ce chef-d’Ɠuvre nous dĂ©peint l’histoire d’un couple, en la personne de Marie Gilain et Alexis Michalik. Cette histoire, c’est celle d’Anne, une femme heureuse et bonne vivante Ă  qui tout sourit. Cela avant d’avoir rencontrĂ© Damien, ce merveilleux sĂ©ducteur, charmant et gentilhomme. Ce dernier va cependant se muer en un vrai monstre, un manipulateur pervers narcissique. Il va briser le mental du soleil qu’était Anne et cela Ă  un telle point qu’elle finira par le poignarder. Un policier va tenter de retracer les faits pour voir ce qui a pu briser le mental de cette jeune femme ?

Pourquoi le PN est un bon sujet de film ?

Le pervers narcissique est un bon sujet de film pour les différents point suivants :

  • Il dĂ©peint un phĂ©nomĂšne de sociĂ©tĂ© qui est peu connu. Beaucoup de personnes souffrent dans le silence et restent enfermĂ©s chez eux. Le film est un autre moyen pour les atteindre et leur ouvrir les yeux. Mais surtout pour les aider Ă  se libĂ©rer de leurs chaines.

  • C’est un sujet passionnant dans une certaine forme. Cela peut paraĂźtre glauque voir perturbant mais on montre au spectateur le visage d’un vrai monstre. Il peut ĂȘtre proche de vous sans que vous ne vous en rendiez compte. Loin des vampires et autres loup-garou, le pervers narcissique peut briser rĂ©ellement votre vie.

Qu’y a-t-il Ă  retenir sur un film centrĂ© sur le PN ?

Il y a bon nombre de leçons que l’on pourrait tirer d’un film sur le pervers narcissique.

  • Le fait que le mal n’arbore pas forcĂ©ment les traits du diable avec le regard mauvais et des cornes sur la tĂȘte. Non loin de lĂ , c’est souvent celui d’un beau et fringant jeune homme, une apparence soignĂ©e, des mots attentionnĂ©s, en somme un vrai Don Juan. Tout ce qui brille n’est pas de l’or, alors attention. Il vous montre alors les signes pour reconnaitre un pervers narcissique.

  • Cela nous montre aussi jusqu’oĂč une personne peut ĂȘtre poussĂ©e quand elle souhaite sortir des griffes d’un pervers narcissique. En effet, quand la violence est la seule rĂ©ponse qui s’offre Ă  nous c’est qu’on a atteint notre point de rupture. En effet, quand les poings se serrent et que les dents se grincent? on perd alors tout contrĂŽle et on commet l’impensable.

Un film pervers narcissique n’est il pas une glorification d’un ĂȘtre toxique ?

Mettre en lumiĂšre la nature des pervers narcissiques, c’est pointĂ© un problĂšme sociĂ©tale. En effet, on ne glorifie nullement la violence de ces derniers. On tente plutĂŽt de mettre en garde contre leurs actions. Ils sont sournois, manipulateurs et calculateurs. Ils savent oĂč frapper et surtout quand il faut le faire. Souvent la proie est totalement ignorante de la relation toxique dans laquelle elle vit. Le cinĂ©ma est donc un excellent mĂ©dia pour montrer ce que notre sociĂ©tĂ© cache dans les abysses. Les victimes trouveront qu’il y a d’autres solutions possibles autres que d’accepter les souffrances et de se refermer sur soi.

Les effets bénéfiques des films sur le PN

Ces films ont mis le doigt sur un problÚme peu connu et souvent délaissé. Or, les victimes sont bien présentes dans la réalité.

  • L’image de la victime d’un pervers narcissique est enfin comprise par la sociĂ©tĂ©. Ces derniĂšres souffrent en gĂ©nĂ©ral d’une incomprĂ©hension. On ne leur accordait aucun crĂ©dit, parfois mĂȘme, on leur rejetait la faute.

  • Le visage d’un pervers narcissique est bien plus clair pour la sociĂ©tĂ©. Ces derniers auront alors bien plus de mal Ă  se fondre dans la sociĂ©tĂ©, et surtout, ils seront bien moins efficaces dans leur tentative de manipulation.

  • Enfin, il permet surtout aux victimes de voir qu’il existe des moyens pour s’en sortir. Et que parvenir Ă  des extrĂ©mitĂ©s comme le meurtre n’est pas une solution viable. En gĂ©nĂ©ral, on montre que le fait d’ĂȘtre enfermĂ© et isolĂ© est le meilleur moyen de se faire acculĂ© par le PN.

Alors essayez de tirer des leçons et ne soyez pas la pauvre victime couverte de bleu à la fin du film.

A consulter : Livre Pervers narcissique

Cristina Balan

Laisser un commentaire