Père Pervers Narcissique – Les Comportements Toxiques du père PN ?

Savoir comment faire face à un père atteint de trouble de la personnalité narcissique (TPN) peut vous aider à éviter les sentiments négatifs qui résultent souvent de ce type de relation. Dans cet article, nous allons discuter des effets qu’un père atteint d’un trouble de la personnalité narcissique peut avoir sur ses enfants, et donner des conseils sur la façon de naviguer et de faire face à la relation à long terme.

Comment Reconnaître le Père Pervers Narcissique ?

Le terme de narcissisme ou de narcissique est souvent utilisé de nos jours. La vérité est que la plupart d’entre nous présentent au moins un (ou parfois plusieurs) des traits communs associés au trouble de la personnalité narcissique, mais cela ne signifie pas que nous vivons tous avec un PN.

Comme son nom l’indique, le pervers narcissique est un trouble de la personnalité, et les troubles, par définition, perturbent les fonctions mentales et physiques normales. Il est important de garder cela à l’esprit car si votre père souffre d’un TPN, il peut être utile de se rappeler que son comportement narcissique, bien qu’il puisse être frustrant et déroutant, n’est pas son choix.

Signes d’un Père PN

Un père souffrant d’un trouble de la personnalité narcissique peut présenter plusieurs traits, notamment :

  • Un modèle omniprésent de comportement ou de fantasmes grandioses.
  • Réaction aux critiques par la honte, la rage ou l’humiliation.
  • Un besoin constant d’attention extrême
  • Besoin irréaliste d’admiration et d’appréciation
  • Envieux à l’excès, jusqu’à la colère
  • Montrer des signes de préoccupation pour le succès ou le pouvoir.
  • Mépris des limites personnelles des autres
  • Auto-admiration jusqu’à l’arrogance
  • Manque flagrant d’empathie pour les autres
  • Un faux sentiment de droit.

En général, les personnes atteintes d’un trouble de la personnalité narcissique ne se soucient pas trop de vous. Elles sont plus susceptibles de se concentrer sur ce que vous pouvez faire pour elles et sur la façon la plus rapide de vous faire faire.

Qui est le Père Pervers Narcissique ?

Les traits narcissiques les plus courants chez les pères sont un ego surdimensionné, le besoin d’avoir toujours raison et un sentiment injustifié ou faux d’avoir des droits. Peu d’entre nous pensent que nos pères ont fait tout ce qu’il fallait pour nous élever. Cependant, être élevé par un père narcissique va au-delà de ces limites. Ils se concentrent intensément sur l’image qu’ils donnent d’eux en tant que pères et exercent un contrôle sur les comportements et les décisions de leurs enfants et de leurs partenaires.

Un père pervers narcissique est excessivement prétentieux : il passe un temps excessif à soigner son apparence et celle de sa famille. Il cherche à se faire complimenter et s’inquiète plus de l’aspect visuel d’une situation que de la situation elle-même. Il est excessivement obsédé par le succès : Dans son esprit, il se voit comme la personne la plus accomplie de la pièce et son narcissisme grandiose le maintient isolé de toute preuve qui contredit ses perceptions.
Aucun soutien émotionnel : Les pères pervers narcissiques ont peu d’empathie envers les autres, et il peut même être incapable de reconnaître quand un enfant a besoin de son soutien émotionnel.

Père Pervers Narcissique – Comment Manipule-t-ils leurs enfants ?

Voici cinq tactiques de manipulation que les pères narcissiques utilisent pour contrôler leurs enfants :

1. Le chantage affectif : 

Le père narcissique semble faire une demande, mais il s’agit en fait d’une exigence. Si vous dites non, si vous fixez des limites ou si vous leur dites que vous reviendrez plus tard, il exercera une pression accrue et vous menacera de conséquences pour essayer de vous faire acquiescer. Si vous refusez toujours, il peut alors vous punir en boudant, en faisant des déclarations passives-agressives, en se mettant en colère, en retenant quelque chose d’important, voire en menaçant de recourir à la violence ou au sabotage. C’est du chantage affectif.

2.  Culpabilisation par la peur, l’obligation et la culpabilité :

Il est courant pour les père narcissiques d’utiliser la peur, obligation et culpabilité sur ces enfants pour évoquer le genre de culpabilité qui nous pousserait à céder à leurs désirs, même au détriment de ses propres besoins et droits fondamentaux.

3. Blâme :

Les père pervers narcissiques et toxiques font subir de la honte ou même blâme leurs enfants pour les rabaisser et les dévaloriser davantage. C’est en fait très efficace, car des recherches ont montré que lorsqu’une personne se sent imparfaite et défectueuse, elle a tendance à se plier davantage aux exigences d’autrui.

4. Triangulation et comparaison :

Les parents narcissiques adorent comparer leurs enfants à d’autres frères et sœurs ou à des pairs dans le but de les rabaisser davantage. Ils veulent que leurs enfants boucs émissaires se battent pour obtenir leur approbation et leur attention. Ils veulent également les pousser à se sentir inférieurs.

Relation entre le Père Pervers Narcissique et sa Fille 

Les filles dont le père est un PN déclarent souvent que leur père n’a jamais pu leur donner ce dont elles avaient besoin en grandissant. Elles ont souvent l’impression que leur relation n’est pas satisfaisante. Il est également normal qu’elles se souviennent avoir dû entrer en compétition avec leurs frères et sœurs pour obtenir du temps parental ou de l’affection de la part de leur père narcissique.

Certaines filles adultes disent que la relation toxique a encore un impact profond sur leur vie. Beaucoup se sentent constamment vulnérables et toujours sous pression pour faire mieux, même à l’âge adulte. Les personnes qui souffrent d’un trouble de la personnalité narcissique sont souvent perfectionnistes, et les pères peuvent faire en sorte que leurs enfants adultes, en particulier leurs filles, se sentent peu sûrs d’eux et inadéquats, incapables de recevoir de l’amour et ne le méritant pas.

Comportement d’un Père PN envers sa fille

Un père pervers narcissique sera invariablement violent sur le plan émotionnel, manipulant sa fille en la culpabilisant ou en la menaçant. Il peut l’utiliser comme un pion dans ses propres jeux ou la faire se sentir responsable de son bonheur, et lui refusera amour et affection si elle ne répond pas à ses attentes. En outre, il n’hésitera pas à l’exposer à la lumière du gaz si cela l’arrange.

De nombreux pères narcissiques sont également violents physiquement, qu’il s’agisse de coups, de gifles ou d’une autre forme de violence. Il s’agit généralement d’un moyen d’affirmer son pouvoir et son contrôle sur sa fille.

Père Pervers Narcissique – Les Comportements Toxiques et Dangereux pour ses Enfants ?

Les père pervers narcissiques causent souvent du tort à leurs enfants. Par exemple, ils peuvent ne pas respecter les limites, manipuler leurs enfants en leur refusant de l’affection (jusqu’à ce qu’ils soient performants), et négliger de répondre aux besoins de leurs enfants parce que leurs besoins passent avant tout.

L’image étant très importante pour les narcissiques, ils peuvent exiger la perfection de leurs enfants. L’enfant d’un père narcissique peut, à son tour, ressentir une pression pour accroître ses talents, son apparence, son intelligence ou son charisme. Cela peut leur coûter cher s’ils réalisent les souhaits de leur père et cela peut leur coûter cher s’ils échouent. Il n’y a pas de victoire possible.

Pervers Narcissique et sa Famille

Le narcissique a une vision dichotomique de l’humanité : les humains sont soit des sources d’approvisionnement narcissique (et, alors, idéalisés et survalorisés), soit ne remplissent pas cette fonction (et, alors, sont sans valeur, dévalorisés). Le narcissique reçoit de lui-même tout l’amour dont il a besoin. De l’extérieur, il a besoin d’approbation, d’affirmation, d’admiration, d’adoration, d’attention – en d’autres termes, de fonctions limites extériorisées du Moi.

  • Il n’a pas besoin – et ne recherche pas – l’amour de ses parents, de ses frères et sœurs, ou d’être aimé par ses enfants. Il les considère comme le public du théâtre de sa grandiosité exacerbée.
  • Le PN veut les impressionner, les choquer, les menacer, les impressionner, les inspirer, attirer leur attention, les soumettre ou les manipuler.
  • Il émule et simule toute une gamme d’émotions et emploie tous les moyens pour obtenir ces effets. Il ment (les narcissiques sont des menteurs pathologiques – leur moi même est un faux).
  • Le pervers Narcissique joue le pitoyable ou, à l’opposé, le résistant et le fiable. Il étonne et brille par des capacités et des réalisations intellectuelles ou physiques exceptionnelles, ou par des comportements appréciés par les membres de la famille perverse narcissique.

Enfance du Pervers Narcissique

Les pervers narcissiques se caractérisent par une image négative d’eux-mêmes. Ils mentent aux autres et les rabaissent afin d’augmenter leur propre estime de soi. Ils agissent comme s’ils étaient meilleurs que les autres, ont besoin d’être admirés et sont conscients de leurs compétences en matière de manipulation, tout en ne ressentant aucune empathie lorsqu’ils voient les autres souffrir.

Le plus souvent, les pervers narcissiques sont des hommes. Ils peuvent causer du tort à leur partenaire romantique, mais il peut aussi s’agir d’un collègue de travail, d’un ami ou d’un membre de la famille. Les causes de ce comportement n’ont pas été identifiées, mais les psychologues pensent qu’une enfance surprotégée, avec des attentes élevées, peut en être la cause. D’autre part, les pervers narcissiques pourraient aussi avoir été maltraités ou négligés dans leur enfance.

Père Pervers Narcissique – Partir ou Rester ?

Grandir avec un parent méprisant ou se sentir comme un enfant mal aimé peut également être douloureux. Si vous vivez cette situation, il est naturel de vous sentir confus et hésitant sur la marche à suivre et de se demander quoi faire contre un père manipulateur. Il existe des moyens d’examiner la situation de plus près, d’établir les limites nécessaires, puis de décider comment aller de l’avant avec cette relation.

La solution qui fonctionne le mieux c’est de réduire la communication ou d’éliminer les contacts avec un père narcissique. L’élaboration d’un plan avec un professionnel de la santé mentale peut vous aider à trouver des tactiques sûres.

Il est vraiment utile de réduire lentement le contact, il peut être douloureux pour vous deux de cesser soudainement de vous parler. Qui plus est, il se peut qu’ils ressentent la tristesse et la perte de la même manière que vous.

Il se peut qu’il n’ait pas les ressources émotionnelles nécessaires pour exprimer ce chagrin de manière appropriée, mais cela ne veut pas dire qu’il ne le ressent pas.

Conclusion

Couper la communication avec quelqu’un est une mesure extrême et devrait généralement être utilisé en dernier recours, surtout lorsqu’il s’agit d’un membre de la famille. Il est important d’essayer de parler à la personne, d’établir des limites et de créer une relation qui n’a pas d’impact négatif sur votre vie.

Mais si garder le contact avec un proche PN est trop douloureux ou préjudiciable, rompre les liens et partir peut être la meilleure solution pour votre santé mentale. Rappelez-vous : “Vous le faites parce que votre santé mentale, votre estime de soi et votre bien-être sont plus importants pour vous que le maintien d’une relation avec un membre narcissique de votre famille”.

A consulter : Mère perverse narcissique

Laisser un commentaire